Les petits ruisseaux

sex, drug, and rock’n roll

Ah j'ai vraiment aimé!!!
Ah j’ai vraiment aimé!!! et ce titre raconte déjà une histoire..

J’ai adoré cette BD de Rabaté. C’est une lecture qui met en joie, fait réfléchir et donne la pêche.

Le scénario est très bien ficelé, les personnages attachants et pittoresques et l’histoire captivante avec un happy end. Le tout dans le style Rabaté: un mélange d’humour, de gourmandise, de tendresse, d’acidité avec une pointe de férocité. bref c’est fort, c’est puissant

Bon alors l’histoire?

Emile un petit vieux monsieur gris, avec une petite casquette, un petit veston est veuf depuis plusieurs années. Sa Jeanne lui manque beaucoup. Le soir au lit il lui parle. La journée il va à la pêche avec son copain Edmond, il regarde à la télévision les chiffres et les lettres puis il va faire un petit tour au bistrot du coin. Là-bas tout le monde l’appelle Le Vieux, affectueusement. Rabaté nous dépeint une réalité souvent déprimante.  Il nous tend le miroir et ce qu’on voit n’est pas joli. Nous sommes un peu coincés avec des certitudes, des clichés et des tabous.

Emile qui a perdu le goût de vivre
Emile qui a perdu le goût de vivre

Edmond est divorcé et beaucoup plus truculent.Lui aussi il aime la pêche, les discussions au troquet, mais il a des secrets, des envies, des désirs. Sa vie amoureuse est bien remplie. Personne n’est au courant, il rencontre des femmes grâce aux petites annonces. Il a une autre passion, il peint et pas n’importe quoi: des nus. Edmond ne se laisse pas bouffer par le temps qui passe, il s’en fiche des convenances, il vit. Un jour il va mettre dans la confidence son vieux copain Emile. C’est un choc pour lui!!!

Edmond, tout est joyeux chez lui.
Edmond, tout est joyeux chez lui.

Puis la vie étant parfois brutale Edmond meurt. Emile est complètement déprimé mais heureusement il va faire une rencontre inattendue (tsstss, je ne vous dis pas; c’est beau et surprenant) 

Emile va beaucoup réfléchir, revoir ses priorités, ranger ses œillères, ouvrir son cœur.

C’est émouvant, drôle, caustique. J’ai passé un super moment.

bd_de_la_semaine_big_red

Le mercredi c’est BD, les liens sont chez Noukette

Publicités

21 réflexions au sujet de « Les petits ruisseaux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s