La cité des Jarres

Livre prêté par Asphodèle
Livre prêté par Asphodèle

Tout commence par un meurtre. On retrouve un homme mort chez lui. Il n’y a pas de doute, il a été assassiné. Un papier est posé sur lui et porte cette inscription « Je suis lui ».

Pour l’inspecteur de police Erlendur c’est:encore un de ces meurtres typiquement islandais, un « truc bête et méchant » qui fait perdre son temps à la police.

Approchez votre oreille que j’y glisse une petite confidence: ce livre La cité des Jarres est un livre voyageur. Il est arrivé dans ma boîte aux lettres depuis plusieurs mois déjà. Et je n’osais pas le lire car j’avais la trouille. La trouille de ne pas aimer cet Erlendur. Cet homme a des groupies qui « parlent » de lui avec des trémolos dans la voix.

Avant je me disais, mais qui est donc cet Erlendur?? Mais ça c’était avant.

Erlendur, tout d’abord c’est un personnage de roman créé par Arnaldur Indridason. C’est une sorte de loser, la cinquantaine, divorcé, deux enfants adultes. Ses enfants sont du genre « bon à rien ». Sa fille est une droguée, moitié prostituée, moitié zonarde. Elle vient régulièrement lui demander de l’argent pour s’acheter de la dope. Il entretient une relation forte avec elle, et elle lui pourrit la vie. Il est sans nouvelle depuis longtemps de son fils.

Cet inspecteur se moque de l’autorité et n’en fait qu’à sa tête. Il a un caractère vraiment à part et en plus il ne pète pas la forme. Il fume comme un pompier, mange des trucs huileux, dort tout habillé. Vous voyez le genre.

C’est aussi un taiseux qui met les pieds dans le plat, pour connaître la vérité ou dire ce qu’il pense.

Aidé de deux collègues, qui très souvent n’approuvent pas sa façon d’agir, il va décortiquer cette affaire. Le mort a beaucoup de choses à se reprocher. Ne pleurons donc pas sur le sort de cette ordure. Dans cette histoire riche en rebondissements, il y a des femmes victimes de viol, des petites files qui meurent d’une maladie rare. En génétique une seule fausse note, par exemple un gène défectueux suffit à ruiner une vie.

Il ne se passe pas des choses incroyables, délirantes comme dans certains romans policiers, mais c’est comme dans la vraie vie cent pour cent imprévisible!!!

Indridason a su capter mon attention.

Je crois bien qu’entre Erlendur et moi il y a comme une histoire d’amour qui s’installe (lentement mais surement). Les filles (Aspho, Sandrion, Syl: ça y est je suis des vôtres)

Le billet d’Asphodèle    Le billet de Syl

Merci Isabelle pour cette belle découverte addictive. D'ici quelques jours il va prendre le chemin du retour.
Merci Isabelle pour cette belle découverte addictive. D’ici quelques jours il va prendre le chemin du retour.
Publicités

13 réflexions au sujet de « La cité des Jarres »

  1. Bien voilà ! nous te le disions… il est irrésistiblement attirant. Tu connais la réplique de Darcy à Bridget ? « Je vous aime telle que vous êtes… »
    Et la suite est aussi bonne. Et la suite… tu n’es plus objective !
    Bisou

    J'aime

  2. Haaaa que je suis contente !!! Qu’il t’ait plu mais je savais qu’il ne pouvait en être autrement ! 😆 Il n’a rien pour plaire cet Erlendur et pourtant on l’adore ! J’ai les deux suivants si tu veux, La Jument Verte (j’ai adoré) et La Voix (moins aimé mais j’étais au Goulag alors tout était filtré), quand on s’installe avec Indridasson sur un banc on sait que la terre peut s’écrouler autour… Youpiii elle est des nôtres !!! 🙂 Bises Louise et il n’y a pas le feu pour le retour mais alors pas le feu du tout !!! 😉

    J'aime

      1. Haaan Syl, comment tu te moques !!!! 🙄 Oui bon OK « La femme en vert » me ramène » à « La jument verte », va savoir pourquoi, si Valentyne savait ça, hu hu hi hi !!! Lapsus pas révélateur pourtant ! Rigole baleine, je vais te pincer le nez pour la peine, mouarf ! 😆

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s