Recettes des copines (2)

12553095_718765038260901_1277879890059637961_n

Aujourd’hui, nous devions tester une recette prise chez une copinaute. Ce n’était pas facile, il y a trop de choix, trop de tentations! Depuis ma participation « aux dimanches gourmands » j’ai préparé des cookies, des cupcakes, des macarons, des empanadas…..la liste est loooooongue! Toutes sortes de plats que je n’avais jamais préparés avant. Je n’aimais pas faire la cuisine. Mais ça c’était avant…   Car « mes amies gourmandes » sont très inspirantes!! Souvent j’emprunte leurs recettes pour les repas. Cette semaine « la photocopieuse culinaire » a chauffé!

Bref, une belle semaine digne de « vis ma vie » de cuisinière!

J’ai imité la Salade ananas et gambas à la vanille de Syl, mais j’ai remplacé les gambas par de grosses crevettes cuites. Comme je n’avais pas de ciboulette, j’ai mis du persil et j’ai oublié la vanille. Mais ici vous trouverez sa recette. C’est divin. A manger de préférence très frais.  Ça en jette.

DSC_1096

 

Chez Nahe j’ai pris sa Tarte aux asperges. C’est la saison, il y en a dans tous les magasins, sur tous les marchés. J’ai apporté quelques changements car j’ai ajouté un appareil avec trois œufs, 20 cl de crème fraîche. Comme elle je n’ai pas mis de raisins secs (à cause de fiston!!), j’ai mis de la mozzarella,  du parmesan et du persil et un tout petit peu de menthe . Wahou, c’est délicieux, accompagnée d’une salade verte, cette tarte printanière est parfaite en entrée ou en plat unique. Vous pouvez lire sa recette ici.

DSC_1130

 

 

Puis chez Asphodèle j’ai pris, sans rien changer, sa recette de Gâteau renversé aux myrtilles et aux framboises (avec des fruits frais). C’est ici. Nous sommes tous morts!! de plaisir!

DSC_1129
« Hum! c’est trop bon! on dirait que tu l’as acheté! »

DSC_1134

Et vous elles vous tentent ces recettes? Allons voir ce que les amies ont préparé de bon aujourd’hui.

Asphodèle,  Nahe,  Sandrion, Estelle, Marion, Syl  (tous les liens sont chez Syl)

Bises à tous, bon dimanche!

Publicités

Hyacinthe et Rose

 

DSC_1106

Alors que je me promenais comme une âme en peine dans les allées de ma bibliothèque municipale, mon regard est attiré par un album grand format qui dépasse largement de l’étagère sur laquelle il est posé. Bigre! que la couverture est belle. Je pose mes sacs, car il faut les deux mains pour tenir ce livre. « Tiens, un livre sur les fleurs » , je prends le temps de feuilleter les pages.

Et c’est une explosion de couleurs, de beauté.

Quarante-huit portraits de fleurs peints par Martin Jarrie ( je ne connais pas, et maintenant j’ai envie de découvrir son univers). Je ne trouve qu’un seul mot pour en parler MAGNIFIQUE.

Ces fleurs accompagnent un texte écrit par François Morel. J’ai mon cœur qui fait boum boum! et j’ai les paroles de Trenet  » Boum

Quand notre cœur fait Boum

                               Tout avec lui dit Boum

                                Et c’est l’amour qui s’éveille.

                                Boum »

En cinq minutes voilà l’effet que m’a fait cet album. Je suis aux anges.

François Morel, humoriste aux multiples talents ( comédien, metteur en scène, chanteur, chroniqueur) est aussi un écrivain doué. En petits chapitres il raconte ses grands-parents. Ces mots sont pleins de tendresse, d’amour et dérision. C’est le vibrant hommage d’un petit fils à sa « mémère » et à son « pépère ».

« Rose et Hyacinthe, mariés depuis quarante-cinq ans, ensemble depuis toujours, ne s’entendaient sur rien. Hyacinthe et Rose. Rose et Hyacinthe. Hyacinthe était coco, Rose était catho. Hyacinthe aimait boire, Rose aimait manger…. »

Chacun peut se reconnaître dans ces mots, retrouver ses grands-parents, un membre de sa famille, un voisin.

Morel est le surdoué des mots pour nous raconter  la  vie « des gens simples » réduite à une manie, à un trait de caractère..

Ah je retrouve dans ces lignes beaucoup de choses, les repas du dimanche, les devoirs sur la table de cuisine, … l’odeur de la cire, les papiers peints défraîchis…

Ah, et aussi le goût mielleux des gâteaux de grand-mère, les vins cuits trop sucrés, les confitures maison, la tendre nostalgie .

Hyacinthe et Rose c’est l’humble vie des humbles gens sous le regard tendre d’un petit fils retombé en enfance, et sublimée par la plume de l’auteur. …  Oh, comme cette lecture fait du bien!!!

Le printemps est là, dehors et dans cet album.

(Depuis, cette lecture, j’ai beaucoup de chance car j’ai reçu en cadeau cet album, il trône sur mes étagères)

DSC_1108