Des mille et une façons de quitter la Moldavie

9782266250528

Pourquoi ce roman?

 

J’étais ressortie essorée par ma lecture du roman de Pascal Manoukian Les échoués où il est question d’immigration. Je ne peux pas oublier  Virgile, un Moldave à la recherche d’une vie meilleure pour lui et sa famille.

Et sans le billet du blog Le capharnaüm éclairé,   je n’aurais jamais acheté et lu ce roman Des mille et une façon de quitter la Moldavie.

Ne dîtes jamais à un Moldave« Ce pays tu l’aimes où tu le quittes » (pour reprendre une phrase célèbre),car les Moldaves n’ont qu’une envie, quitter leur pays. Ils pensent à l’ Italie, parlent de l’Italie, rêvent de l’Italie. C’est leur terre promise, leur pays de cocagne. Mais que l’Italie est loin pour qui n’a jamais quitté sa maison. D’ailleurs existe -t-il ce pays où une femme de ménage peut gagner plus de mille euros par mois???

Les Moldaves n’ont pas le choix, pour vivre ils doivent partir. Tous les moyens sont bons, et peu importe la manière, les risques encourus. Bref toute la Moldavie ne parle que de ça. Même le président veut quitter son pays. La population émigre pour échapper à la situation désespérée que connaît cette République depuis son indépendance en 1991.

Ce roman a un grand pouvoir comique, les personnages sont haut en couleur, ils ont le verbe facile et l’exagération constante. Ils vivent des aventures burlesques, avec toujours cet objectif fuir la Moldavie. Il y a des passages à mourir de rire. Par exemple quand ils décident d’apprendre à jouer au curling pour participer aux jeux olympiques. Le but n’est pas d’être doué au curling, mais d’obtenir des documents officiels pour partir.

Mais ce n’est pas seulement un roman comique, c’est aussi une critique féroce sur la politique menée dans ce pays, sur la société Moldave et sur le Moldave lui même. L’auteur a réussi à mélanger cocasserie et vérité. Il a beaucoup de tendresse pour ses personnages, ses compatriotes. Le Moldave apparaît comme intrépide, hâbleur, vantard, menteur et croyant à ses mensonges, paresseux, alcoolique, ingénieux.

J’ ai envie de les voir réussir leur entreprise, mais peur de les croiser.  Et surtout je n’ai aucune envie d’aller faire du tourisme là-bas. Alors que c’est peut-être un de ces endroits que j’aimerais d’amour immédiatement….

 

Mais où se trouve donc la Moldavie? Qu’est ce donc que ce pays dont on n’entend jamais parler? En cherchant une carte de la Moldavie, je suis tombée sur ce blog de voyage. Les auteurs racontent leur bref séjour dans ce pays….Je crois qu’ils avaient eux aussi, qu’une hâte, quitter la Moldavie. Ils ont intitulés leur billet La Moldavie ça secoue, j’ai hélas envie d’ajouter La Moldavie, ça tue les Moldaves.

0-carte-globale-de-moldavie-en-europe

A cause de ce roman l’auteur a été interrogé plusieurs fois par le Procureur général de la République. Et il a lui même quitté le pays.

 

« Ce pays, c’est la Moldavie, pays le plus pauvre d’Europe, pays dont les habitants, d’après les chiffres de l’OMS, boivent plus de vin que partout ailleurs dans le monde.

Pour dissimuler son émigration clandestine en Europe, le président de ce pays fit croire à sa disparition dans un crash aérien.

Pays de l’absurde et de l’amour, pays dont un habitant sur quatre a émigré, pays organisant une croisade moderne vers l’Europe. Moldavie… »

photo-libre-plan-orsec-2

 

3/47

Publicités

8 réflexions au sujet de « Des mille et une façons de quitter la Moldavie »

  1. J’ai adoré ce roman, et bien ri! Sache que j’ai passé UNE journée en Moldavie (qui peut en dire autant? je m’en vante donc) et on va dire que ça suffisait. Sympa mais bon, quoi.

    J'aime

    1. Tu sais Keisha, tu m’épates énormément
      Tu as toutes les raisons de te vanter. Je me demande quel roman tu n’as pas lu ??? Quel pays tu n’as pas découvert?? et en plus tu la ramènes pas 🙂

      J'aime

      1. Nan je n’ai pas tout lu et tout vu!!! ^_^ Et j’aborde un âge où je sais que je ne verrai pas tout et ne lirai pas tout. Donc il faut bien choisir!

        J'aime

  2. Et moi, ma petite belle fille est du nord de la Roumanie. C’est presque, hein ?!
    Bon, je ne sais pas pourquoi, mais je pense que cet humour me ferait verser des larmes. En fait si, je sais pourquoi ! Rire pour ne pas pleurer.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s